En écrivant cet article, mes premières pensées vont tout naturellement à Mon Carissimo Nonno, Libero Cavassoni, et à la Mia Tenerissima Nonnina, Pasquina Costantini.

Tous deux ont connu et vécu le fascisme, la guerre, Mussolini, la prison, la résistance. De cette période, ils m’ont laissé des récits que j’ai entendus des dizaines de fois mais que j’accueillais toujours comme si c’était la première fois que je les entendais. Sûrement pour ne jamais oublier d’où ils venaient et par conséquent d’où je viens. Et puis des chansons. « Bella ciao » évidemment, « Fischia il vento » mais aussi dans leur dialecte « Sciur padrun da li beli braghi bianchi ».

Vous l’aurez compris, c’est avec beaucoup d’émotions que je vous livre cet article sur la fête de la libération.

Le 25 avril est le jour où, chaque année, en Italie, est célébrée la fête de la libération du fascisme nazi, qui a eu lieu en 1945. Découvrons pourquoi l’anniversaire de la libération de l’Italie tombe à cette date ainsi que quelques curiosités liées à ce jour de fête.

1.Pourquoi cette date ?

L’occupation allemande et fasciste en Italie ne s’est pas terminée en un seul jour mais le 25 avril est considérée comme une date symbolique, car ce jour de 1945 coïncidait avec le début du retrait des soldats de l’Allemagne nazie et des fascistes de la république de Salò des villes de Turin et de Milan, après que la population se soit rebellée et que les partisans aient organisé un plan coordonné pour reprendre les villes.

En effet, la Seconde Guerre mondiale n’était pas encore terminée, mais en quelques semaines, les envahisseurs allemands furent chassés d’Italie et le régime fasciste cessa d’exister (après 20 ans !).

 

2.Vous avez dit jour de fête ?

La décision de choisir le 25 avril comme « jour de la libération » ou comme « anniversaire de la libération de l’Italie » a été prise le 22 avril 1946, lorsque le gouvernement provisoire italien, dirigé par Alcide De Gasperi, établi par un décret selon lequel le 25 avril devrait être une « fête nationale ». La loi 260 de 1949 confirmait définitivement l’existence de l’anniversaire, qui devenait officiellement un jour férié, comme le dimanche ou le jour de Noël.

 

3.Pas de fête de la libération sans cette chanson.

Toutes les villes ont été sauvées grâce à la résistance des Partigiani (partisans), braves hommes et femmes prêts à tout pour libérer le Bel Paese. Selon certains chercheurs, comme l’historien Claudio Pavone, la guerre pour la Résistance était aussi une guerre civile. En fait, les partisans italiens se battaient non seulement contre l’impitoyable envahisseur étranger, mais aussi contre le régime fasciste qui opérait à l’intérieur même de l’État italien.

La chanson populaire “Bella ciao” est devenue l’hymne de la Résistance par excellence, l’hymne de ces Femmes et de ces Hommes morts pour la liberté.

Tutte le genti che passeranno,

Mi diranno «Che bel fior!»

«È questo il fiore del partigiano»,

o bella, ciao! bella, ciao! bella, ciao, ciao, ciao!

«È questo il fiore del partigiano, morto per la libertà!»

 C’est l’une des chansons partisanes les plus célèbres au monde et est associée au jour de la libération.

 

4.2015 : 70 ans de libération.

En 2015, à l’occasion du 70e anniversaire, de nombreux événements ont été organisés sur tout le territoire italien pour célébrer cette fête.

A noter le timbre autocollant de 80 cents, pour commémorer les massacres commis par les Allemands dans les carrières de la Via Ardeatina à Rome le 24 mars 1944. L’image reproduit un détail de la porte d’entrée du Mémorial, une œuvre en bronze du sculpteur Mirko Basaldella qui symbolise l’horreur du massacre nazi.

 

5.La libération dans le monde.

L’Italie n’est pas le seul pays à célébrer la fin de l’occupation étrangère. Entre autres, l’Éthiopie célèbre son jour de libération le 5 mai, pour rappeler le jour glorieux de 1941, au cours duquel la nation a réussi à arrêter la domination des envahisseurs italiens avec l’aide des Britanniques. L’Italie fasciste occupait l’Ethiopie depuis le 5 mai 1936.

 

Vous souhaitez découvrir ou redécouvrir la fête du 25 avril ?

Si vous souhaitez découvrir ou redécouvrir la fête du 25 avril, je vous invite à regarder cette vidéo

Si vous avez aimé cet article, partagez-le ! Pensez à consulter les articles sur d’autres fêtes italiennes :

N’hésitez pas à vous rendre sur le site internet, la page Facebook, la chaîne YouTube et la page Instagram de L’Italie Autrement pour découvrir toujours plus d’informations sur le Bel Paese.

Vous pouvez nous contacter au 06 27 56 25 22 ou via notre formulaire contact.