Natale con i tuoi, Pasqua con chi vuoi”, dit un proverbe italien (Noël avec les tiens, Pâques avec qui tu veux). Cette année encore, il ne sera pas facile de mettre les voiles, ni de se consacrer aux voyages culturels ou gastronomiques habituels suite aux règles sanitaires Covid-19. Nous avons donc du temps à disposition pour approfondir le sens de cette fête.

Je vous propose 5 curiosités qui peuvent ouvrir une nouvelle vision de Pâques et quelques traditions qui la concernent.

1.POURQUOI LA DATE CHANGE-T-ELLE CHAQUE ANNÉE ?

Parce que la fête de Pâques chrétienne suit le calendrier lunaire et, selon une règle établie par le concile de Nicée en 325, elle est célébrée le dimanche suivant la première pleine lune après l’équinoxe de printemps. C’est pourquoi elle ne peut jamais tomber avant le 22 mars ou après le 25 avril.

2.QUELLE EST L’ÉTYMOLOGIE DU MOT « PÂQUES » ?

Le mot dérive de l’hébreu Pessa’h qui signifie « passaggio » en italien et « passage » en français. Dans le judaïsme, il indique le passage de Moïse dans la mer Rouge tandis que dans la religion chrétienne, il se réfère à la transition de Jésus de la mort à la vie.

3.POURQUOI OFFRE-T-ON L’ŒUF EN CHOCOLAT ?

Si le symbole de l’œuf comme principe de vie et de renouvellement est très ancien, ainsi que la coutume de donner des œufs (on en trouve des traces dans les civilisations égyptienne, grecque, gauloise, persane et romaine), la tradition de l’œuf en chocolat est plutôt récente : le premier a été produit en Angleterre en 1873 par JS Fry & Sons de Bristol. Le plus gros œuf en chocolat du monde est entièrement italien ! Il a été créé en 2011 et mesurait 10,39 mètres de haut pour 7200 kilos. Et qui l’a mangé ?

4.POURQUOI MANGE-T-ON LA COLOMBE À PÂQUES EN ITALIE ?

La Colombe représente le Saint-Esprit, qui descend sur les Apôtres de Jésus et après eux sur toute l’humanité. Elle leur permet de comprendre que le Seigneur est ressuscité. C’est aussi un symbole de paix et de fraternité universelle.

La colombe est le dessert typique de la tradition italienne et sa naissance officielle a lieu à Milan dans les années 1930. L’intuition vient de Dino Villani, le directeur de la publicité de Motta, qui a proposé de réutiliser les machines et les ingrédients du panettone de Noël également dans les mois suivants. Ainsi est née la Colomba, semblable au panettone, mais avec une variante : une couche superficielle d’amandes et de sucre. Au fil des ans, les variations les plus créatives se sont développées d’une région à l’autre.

5.De bien curieuses traditions.

Parmi les traditions les plus curieuses en Italie, en plus des nombreuses processions de pénitents, cagoulés et se flagellant lors de la Semaine Sainte, il y a celle du Pasquali di Bormio, une course de chars et de chaises à porteurs sculptés dans le bois à la recherche du plus beau. Puis celle du Scoppio del Carro à Florence : une fusée cachée sous l’apparence d’une colombe blanche déclenche une charrette chargée de feux d’artifice sur la Piazza Duomo. Enfin à Prizzi, dans la province de Palerme en Sicile, le matin de Pâques accueille le Ballo de Diavoli, dans lequel les figures infernales tentent d’empêcher la rencontre de deux simulacres du Christ et de la Madone. Mais à la fin ils sont vaincus par les anges, symbolisant le victoire du bien sur le mal.

Vous souhaitez découvrir ou redécouvrir les curiosités de Pâques ?

Pas de Pâques sans la Colomba ! Je vous propose de réaliser une Colomba faite maison en regardant cette recette très facile et rapide ! À vos fourneaux !

 

Si vous avez aimé cet article, partagez-le ! Pensez à consulter les autres articles sur d’autres festivités italiennes :

N’hésitez pas à vous rendre sur le site internet, la Page Facebook  la chaîne YouTube et la page Instagram de L’Italie Autrement pour découvrir toujours plus d’informations sur le Bel Paese.

Vous pouvez nous contacter au 06 27 56 25 22 ou via notre formulaire contact.