Le pain est l’aliment de base par excellence, du moins dans le monde occidental, sans oublier à quel point il est un produit d’une grande valeur pour les italiens, surtout si l’on parle de nourriture et de nutrition, mais encore plus, probablement, si l’on pense à sa valeur profonde et symbolique. En effet, en Italie, le pain n’est pas qu’un simple produit alimentaire, il est bien plus! Pour beaucoup d’italiens, le pain représente la maison, le fait d’être en famille, la tradition, la bonté des choses simples. Je vous propose un petit voyage à travers cet article pour en savoir plus et découvrir cinq curiosités sur le pain !

1.Combien de types de pain existe-t-il en Italie ?

Les variétés de pains présentes en Italie sont nombreuses car à partir d’une pâte basique (eau, levure et farine de céréales – le choix de la farine peut faire une grosse différence !), on trouve aussi des techniques de levée, de mise en forme qui peuvent être très différentes de l’une à l’autre. Sans parler des ingrédients qui enrichissent la préparation. En Italie, chaque région possède son ou ses type(s) de pain(s). Voici une petite liste qui sera probablement incomplète !

Je commencerai par mon préféré, celui de la région de ma maman, la Lombardie et sa fameuse Michetta ou Rosetta. Puis la Sardaigne, région originaire de mon papa, avec le Pane Carasau. Ensuite, on trouve dans les Abruzzes, il Pane Casereccio, la Panella en Basilicate, le Pane Cafone en Campanie, la Tigella en Emilie Romagne, la Pitta en Calabre, la Focaccia en Ligurie, les Grissini dans le Piémont, le Pane Sciocco en Toscane, la Malfada en Sicile et bien d’autres encore.

2.Un musée consacré au pain en Italie ?

Oui, oui ! Le pain est un élément très central de notre culture, à tel point qu’il existe plusieurs musées dédiés au pain dans le monde, l’un des plus célèbres a été ouvert il y a plus de cinquante ans en Allemagne, à Ulm.

En Italie, il y en a plusieurs et parmi ceux-ci, il y a le « Museo del pane rituale » en Sardaigne, dans la petite ville de Borore.

3.Existe-t-il un monument du pain en Italie ?

Oui, à Rome, près de la Porta Maggiore, il y a un monument à la gloire des boulangers, plus précisément c’est le tombeau érigé en l’honneur du boulanger Eurysace et de son épouse Atistia vers 30 av. J.-C. Il s’agit d’un monument original, caractérisé par un motif décoratif inhabituel : des cylindres insérés sur les murs du corps du bâtiment, régulièrement disposés en trois grands récipients dans lesquels on laissait lever le pain. Les bocaux sont empilés verticalement et horizontalement surmontés d’une fresque montrant les opérations qui composent le pain, du grain au produit fini

4.De quand date la première boulangerie en Italie ?

Le premier magasin de pain a été ouvert à Rome en 15 avant J.-C. La profession de meuniers (qui deviendront plus tard boulangers) fut créée sous Trajan (de 98 à 117 après J.-C). Ces meuniers se sont rassemblés en corporations et ont commencé à fournir du pain à toute la communauté.

5.Le pain porte-t-il malheur en Italie ?

On raconte que le bourreau du roi Charles VII n’a pas pu obtenir de pain car les boulangers l’évitaient. Le roi décida alors : soit le bourreau devient leur client, soit les boulangers deviennent les clients du bourreau. Les boulangers n’ont pas eu d’autre choix que d’accepter mais le pain destiné au bourreau fut retourné pour symboliser le mépris que les boulangers avaient pour lui.

Encore aujourd’hui, le pain ne doit jamais être retourné sur la table, c’est ce que nous apprennent nos anciens : c’est un signe d’impolitesse lié aussi à la malchance. Imaginez qu’autrefois, les chrétiens invoquaient Sainte Brigida pour se faire pardonner d’avoir placé le pain à l’envers.

Vous souhaitez découvrir ou redécouvrir l’aliment central des tables italiennes ?

Si vous souhaitez découvrir ou redécouvrir tous les types de pain qui existent en Italie, je vous partage une vidéo très drôle réalisée par Svevo, un italien à Paris, un expatrié qui a quitté l’Italie et qui a ressenti la nécessité de raconter ce que signifie être étranger en terre étrangère. Il a créé une web série, The Ritals, une véritable comédie à l’italienne, avec trois autres expatriés italiens : Federico, Cristian et Luca. Dans cette vidéo, Svevo nous donne une petite leçon sur le pain ou plutôt sur les pains italiens.

 

Pensez à consulter nos articles sur les spécialités culinaires italiennes :

N’hésitez pas à vous rendre sur le site internet, la Page Facebook, le compte Instagram et la chaîne YouTube de L’Italie Autrement pour découvrir toujours plus d’informations sur le Bel Paese.

Vous pouvez nous contacter au 06 27 56 25 22 ou via notre formulaire contact.